Théories sur les changements comportementaux dans le contexte de l'activité physique : histoire et synthèse des différentes approches

Une analyse de Dr Mariana Wingood info

POINTS CLÉS

  1. Les kinésithérapeutes se rendent compte que c’est l’un de leurs rôles de prescrire de l’activité physique, mais seulement la moitié des thérapeutes le font.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Selon une enquête, environ 95 à 99 % des kinésithérapeutes sont conscients de l'importance de l'activité physique (AP), mais seulement la moitié environ intègrent pres-cription régulière d'AP dans leur pratique clinique (1-3). Les raisons de l'absence de prescription régulière d'AP, définie comme la prescription d'AP au moins trois fois par semaine, sont multifactorielles. L'un des facteurs est le manque de connaissances liées à l'élimina-tion des obstacles à l'activité physique, ce qui conduit les cliniciens à formuler des recommandations générales. Malheureusement, les recommandations générales sont souvent insuffisantes pour augmenter le niveau d'AP d'un individu.

Par conséquent, les kinésithérapeutes doivent tenir compte de toute une variété d'influences comportementales, à la fois internes (p. ex. les croyances, les cognitions) et externes (p. ex. les besoins sociaux, les facteurs contextuels). Pour appréhender les composantes complexes du changement de comportement, les cliniciens peuvent utiliser des cadres théoriques pour leur fournir une méthode structurée d'évaluation et de résolution des obstacles à l'AP (4). L'objectif de cet article était de présenter les principaux cadres théoriques qui ont été appliqués à la compréhension et au changement de l'AP.

Environ 95 à 99 % des kinésithérapeutes sont conscients de l'importance de l'activité physique, mais seulement la moitié environ intègrent la prescription régulière d'activité physique dans leur pratique clinique.
bulb
Comprendre et promouvoir le changement de comportement est complexe.

LA THÉORIE SOCIALE COGNITIVE

La théorie sociale cognitive [social-cognitive framework] est basée sur le principe que les individus adoptent un comportement basé sur leurs attentes en matière de résultats et leurs capacités (5). Cela signifie que les individus donneront la priorité à l'AP si

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo