Un âge élevé et la présence d’une blessure au début de la saison sont des facteurs de risque de blessure en cours de saison chez les footballeur·se·s amateurs·trices : étude de cohorte prospective

Une analyse de Dr Stacey Hardin info

POINTS CLÉS

  1. À tout moment de la saison, près d’un footballeur amateur sur cinq et une footballeuse amatrice sur quatre ont signalé une blessure.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le football, le sport le plus populaire au monde, est pratiqué par des individus de tous âges, de toutes origines et de tous niveaux de compétence. La plupart des études existantes sur le football ont été réalisées auprès d’athlètes professionnels de sexe masculin. Les données sur les footballeur·se·s amateurs·trices et de sexe féminin sont rares, en particulier dans le domaine de la surveillance des blessures et de l’identification des risques de blessures.

Cette étude visait à 1) décrire la prévalence et les schémas de blessure, et 2) décrire les facteurs de risque initiaux pour les blessures chez les footballeur·se·s amateurs·trices, adolescent·e·s et adultes, de sexe masculin et féminin.

Les données sur les footballeur·se·s amateurs·trices et de sexe féminin sont rares, en particulier dans le domaine de la surveillance des blessures et de l’identification des risques de blessures.
bulb
Les joueur·se·s âgé·e·s de plus de 25 ans et celleux ayant signalé une blessure au début de la saison peuvent retirer un bénéfice de programmes individualisés d’atténuation des risques de blessure, y compris la modification de la charge d’entraînement ou des plans pour l’intersaison.

MÉTHODE

  • 462 adolescent·e·s et adultes, hommes et femmes, footballeur·se·s amateurs·trices en Suède (130 hommes, âge 20,0 ± 5,7, 14-46 ans) ont été suivi e s pendant une saison (mars-octobre).
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 687 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo