Un taux élevé d’observance du programme de prévention des blessures 11+ se traduit par de meilleurs résultats en termes de victoires et de défaites

Une analyse de Dr Travis Pollen info

POINTS CLÉS

  1. Bien qu’il soit prouvé que les programmes de prévention des blessures tels que le 11+ réduisent les risques de blessures, ils ne sont pas largement adoptés ou observés. Cet essai contrôlé randomisé en grappes a étudié les effets de l’utilisation et de l’observance du programme 11+ sur les résultats en termes de victoires et de défaites dans le football universitaire masculin.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le 11+ est un programme dynamique d’échauffement et de prévention des blessures (IPP) conçu pour réduire le risque de blessures des membres inférieurs chez les footballeurs. Des recherches ont montré que les IPP tels que le 11+ réduisent effectivement les taux de blessures, y compris chez les footballeurs universitaires de sexe masculin (1).

Malgré leur efficacité, les IPP ne sont ni largement adoptés ni observés (2). Pour favoriser leur mise en œuvre, il pourrait être utile de présenter aux parties prenantes (athlètes et entraîneurs, par exemple) des éléments prouvant que les IPP améliorent les performances, un résultat auquel elles attachent peut-être plus d’importance qu’à la prévention des blessures.

Cependant, les effets des IPP sur les performances ont rarement été étudiés. Pour combler cette lacune, cet essai contrôlé randomisé en grappes a étudié les effets (1) de l’utilisation du 11+ et (2) de l’observance du 11+ sur les résultats en termes de victoires et de défaites dans le football universitaire masculin.

Des recherches ont montré que les programmes de prévention des blessures tels que le 11+ réduisent effectivement les taux de blessures, y compris chez les footballeurs universitaires de sexe masculin.
bulb
Le 11+ a contribué à l’amélioration des performances de l’équipe, les mécanismes potentiels étant l’amélioration des performances physiques des joueurs et une plus grande disponibilité des joueurs grâce à la réduction des risques de blessures.

MÉTHODE

  • Cette analyse secondaire exploratoire a utilisé les données d’une précédente étude sur l’efficacité du 11+ dans la prévention des blessures (1).
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 687 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo