Comparaison de la question sur la tolérabilité de la douleur à l'utilisation de l'échelle numérique pour l'évaluation de la douleur chronique auto-rapportée

Une analyse de Dr Sandy Hilton info

POINTS CLÉS

  1. La tolérabilité de la douleur est inversement corrélée à l'évaluation de douleur sur l'échelle numérique.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le débat sur l'utilité de l'échelle numérique de la douleur est toujours d'actualité sans cependant trouver de résolution. Les patients ont rapporté que l'échelle réduit et dépersonnalise leur douleur, et d'autres soutiennent que cette échelle devrait être abandonnée complètement (1). Le besoin d'ancrer l'échelle numérique dans la recherche a créé des tensions conflictuelles.

Les auteurs de cette étude abordent le challenge de l'échelle numérique du point de vue des patients. Cette étude explore la question de la tolérabilité afin de faire “coïncider les attentes des patients avec des objectifs réalistes de traitement” (2).

Les patients ont rapporté que l'échelle réduit et dépersonnalise leur douleur.
bulb
Le but d'une personne ne devrait pas simplement être d'atteindre un 0/10 sur une échelle de la douleur.

MÉTHODE

Les participants ont été recrutés électroniquement parmi 157 centres de soins primaires. Tous les patients avaient des diagnostics en lien avec la douleur. On leur a posé la question sur la tolérabilité de la douleur (QTD) - “votre douleur est-elle

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo