Lien entre le vécu d'expériences négatives pendant l'enfance par les mères souffrant de douleurs chroniques et l'impact intergénérationnel sur leurs enfants

Une analyse de Robin Kerr info

POINTS CLÉS

  1. Les expériences négatives vécues pendant l'enfance (ENVPE) sont plus prévalentes chez les individus souffrant de douleurs chroniques comparés à la population générale
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les expériences négatives vécues pendant l'enfance (ENVPE) (ayant eu lieu avant le 18ᵉ anniversaire) ont été associées à bon nombre de dysfonctionnements physiques et mentaux chez l'adulte (1) (voir exemples de ENVPE dans le schéma 1). Les ENVPE des mères et la douleur chronique ont aussi été associées à un dysfonctionnement physique et émotionnel chez leurs enfants (2,3,4). Cet article présente les résultats initiaux issues des 18 premiers mois d'une étude observationnelle longitudinale de 3 ans (multicentrique).

Le but de cet article était d'évaluer :

  1. la prévalence des ENVPE dans un grand échantillon de mère souffrant de douleurs chroniques qui ont des enfants qui vont à l'école.
  2. La relation entre les ENVPE des mères, l'expérience de la douleur chronique et leur fonctionnement physique et émotionnel ultérieur.
  3. L'association entre les ENVPE des mères et la douleur de leurs enfants, les symptômes somatiques, la fonction physique et les symptômes dépressifs.
  4. Les mécanismes potentiels qui peuvent expliquer l'association entre les ENVPE des mères et les symptômes de leurs enfants.

Les expériences négatives vécues pendant l'enfance (ENVPE) ont été associées à bon nombre de dysfonctionnements physiques et mentaux chez l'adulte.
bulb
Les résultats préliminaires présentent la dépression de la mère comme cible potentielle de campagne de prévention qui pourrait protéger l'enfant des impacts d'ENVPE intergénérationnels.

Image

MÉTHODE

Cet article explore les données de base en utilisant une évaluation transversale. Les mères ont été recrutées dans des centres de la douleur aux États-Unis suite à une demande de traitement et correspondaient aux critères requis de douleurs persistantes (n=326

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo