Précision diagnostique des groupes de tests de provocation de la douleur pour la détection des douleurs articulaires sacro-iliaques : revue systématique avec méta-analyse

Une analyse de Shruti Nambiar info

POINTS CLÉS

  1. Le groupe [cluster] de tests de provocation de la douleur de l'articulation sacro-iliaque (SI) offre une meilleure précision diagnostique pour exclure plutôt que pour inclure l'articulation SI comme cause de la douleur.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Une pathologie SI symptomatique pourrait être associée à l'irritation des tissus péri-articulaires (1). Des tests de provocation de la douleur sont utilisés pour produire la douleur spécifique du patient en mettant une contrainte sur ces structures péri-articulaires SI (2). L'utilisation d'un groupe de tests de provocation SI augmente l'accord inter-évaluateur vers une zone cliniquement utile (3). Cependant, la précision diagnostique de l'utilisation d'un groupe de tests n'est pas claire. Par conséquent, cet article avait pour but de mener l'enquête !

L'utilisation d'un groupe de tests de provocation SI augmente l'accord entre les évaluateurs vers une zone cliniquement utile.
bulb
Les résultats d'un groupe de tests de provocation SI pris isolément ne peuvent pas être utilisés pour établir un diagnostic de pathologie SI ; un test positif indique seulement une hyperalgésie mécanique ou une allodynie dans cette région spécifique.

MÉTHODE

La revue systématique a été rapportée conformément aux directives PRISMA-DTA et a suivi le cadre PIRT (P = Participant, I = Index test, R = Référence standard, T = Target condition, pathologie ciblée). Les participants de l'étude étaient des adultes

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo