Effets à long terme de la neurodynamique vs thérapie par l'exercice sur la douleur et la fonction chez les personnes atteintes du syndrome du canal carpien : essai clinique randomisé en groupes parallèles

Une analyse de Ian Gatt info

POINTS CLÉS

  1. L'association d'une thérapie basée sur la neurodynamique (mobilisations et exercice) peut être utile pour améliorer la douleur et la fonction, à court et à long terme, chez les personnes souffrant d'un syndrome du canal carpien léger à modéré.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le syndrome du canal carpien (SCC) est une neuropathie périphérique fréquemment diagnostiquée avec une douleur associée et un impact sur les capacités fonctionnelles (1). La kinésithérapie a démontré une efficacité à court terme supérieure à la chirurgie, ainsi qu'une efficacité à long terme équivalente (2,3). Deux approches principales en kinésithérapie sont fréquemment utilisées pour prendre en charge le SCC : la neurodynamique et la thérapie par l'exercice. La thérapie neurodynamique se caractérise par l’utilisation de techniques manuelles spécifiques pour modifier les caractéristiques mécaniques autour des nerfs périphériques. Les effets de la thérapie manuelle neurodynamique se sont avérés peu concluants dans plusieurs revues systématiques (4,5). Cette étude visait à clarifier la situation, en examinant l'effet de la neurodynamique par rapport à la thérapie par l'exercice sur la douleur et la fonction chez les personnes atteintes du syndrome du canal carpien.

La kinésithérapie a démontré une efficacité à court terme supérieure à la chirurgie pour le syndrome du canal carpien.
bulb
Le syndrome du canal carpien implique l'aspect «neuro» de la rééducation neuromusculosquelettique, ce qui constitue un aspect important à prendre en considération. La neurodynamique devrait donc faire partie d'une approche du SCC.

MÉTHODE

Les données issues de 41 participant·e·s ont été analysées dans cette étude. Les critères d'inclusion étaient un âge supérieur à 18 ans et un diagnostic de SCC confirmé par un médecin et un test de conduction nerveuse. Le diagnostic clinique

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo