Comparaison d’un programme d’exercices spécifiques à un programme d’exercices généraux chez les adultes souffrant d’un syndrome du conflit sous-acromial : essai contrôlé randomisé

Une analyse de Jared Powell info

POINTS CLÉS

  1. Une approche d’exercices de contrôle moteur spécifiques peut réduire la douleur de l’épaule et la kinésiophobie et accroître la fonction de l’épaule.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le syndrome du conflit sous-acromial est devenu l’une des principales causes de douleur à l’épaule (1). L’objectif principal de cet essai contrôlé randomisé était de comparer l’efficacité à court terme d’un programme d’exercices spécifiques à celle d’un programme d’exercices généraux pour les personnes souffrant de douleurs à l’épaule liées à la coiffe des rotateurs (RCRSP).

L’objectif secondaire était d’identifier les mécanismes causaux possibles qui sous-tendent l’efficacité des programmes d’exercices. Cet essai clinique a été conçu pour répondre aux incertitudes quant à l’existence d’une approche d’exercice plus efficace et son mécanisme bénéfique exact pour les personnes souffrant de RCRSP.

Le syndrome du conflit sous-acromial est devenu l’une des principales causes de douleur à l’épaule.
bulb
Une approche ciblée, contrôlée, hautement supervisée et assistée par le toucher pourrait réduire la peur du mouvement chez les personnes souffrant de douleurs à l’épaule.

MÉTHODE

Il s’agit d’un essai contrôlé randomisé en simple aveugle avec deux groupes parallèles.

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 651 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo