Effets de la thérapie miroir sur la fonction de l’épaule chez les patientes atteintes d’un cancer du sein après une intervention chirurgicale : essai contrôlé randomisé

Une analyse de Dr Sarah Haag info

POINTS CLÉS

  1. Dans le cadre de la rééducation de l’épaule après une chirurgie du cancer du sein, la thérapie miroir a bien entraîné une diminution de la douleur et une amélioration de la fonction de l’épaule.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent dans le monde (1), mais les taux de survie se sont constamment améliorés au fil des ans. Après une chirurgie du cancer du sein, on constate souvent une douleur dans les membres supérieurs, ainsi qu’une diminution de la fonction de ces derniers (2, 3).

L’objectif de cette étude était d’évaluer les effets des exercices d’amplitude des mouvements actifs utilisant la thérapie miroir sur la fonction de l’épaule, la douleur de l’épaule, la force de préhension et la peur du mouvement chez les patientes après une chirurgie du sein, par rapport aux mêmes exercices sans utiliser les principes de la thérapie miroir.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent dans le monde, mais les taux de survie se sont constamment améliorés au fil des ans.
bulb
Bien qu’il y ait un léger avantage à utiliser la thérapie miroir pour améliorer la douleur et la mobilité de l’épaule, il ne semble pas que la thérapie miroir offre de meilleurs résultats dans ce contexte.

MÉTHODE

  • Quatre-vingt-neuf participantes ont été recrutées pour participer à cet essai contrôlé randomisé.
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 651 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo