Évaluation dose-réponse d’un renforcement pour soulager la douleur cervicale et d’épaule : étude interventionnelle sur le lieu de travail

Une analyse de Dr Julia Treleaven info

POINTS CLÉS

  1. Le renforcement contre résistance au travail chez les travailleurs souffrant de douleurs cervicales et à l'épaule est bénéfique, mais le dosage optimal reste inconnu.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La douleur cervicale est une affection courante qui a un lourd impact sur les personnes et la société (1). Elle est particulièrement fréquente chez les employés de bureau, et des stratégies telles que le renforcement au travail ont été recommandées pour tenter d’en réduire les conséquences (2). De courtes sessions quotidiennes de renforcement ont déjà démontré des améliorations de la douleur et de la force (3,4), mais la dose précise qui génère des bénéfices les plus optimaux dans le soulagement de la douleur reste inconnue.

Le but de cette étude visait à comparer l'effet de deux doses différentes de renforcement pendant le travail sur le soulagement de la douleur et la force chez les travailleurs souffrant de douleurs légères à modérées au cou et aux épaules. L’hypothèse a été émise qu'un entraînement plus fréquent entraînerait un meilleur soulagement de la douleur.

La douleur cervicale est une affection courante qui a un lourd impact sur les personnes et la société.
bulb
Pour l'instant, les implications cliniques de l'étude suggèrent qu'un entraînement quotidien en résistance du cou et des épaules sur le lieu de travail d'une durée totale d'environ une heure par semaine peut aider à réduire la douleur.

MÉTHODE

Dans cette étude, 30 participants (23 femmes et 7 hommes) ont été suivi 8 semaines initialement pour constituer les données de référence. Ils ont ensuite effectué 8 semaines de séances d'exercices de 10 minutes une fois ou deux fois par

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo