Mesures objectives et subjectives pour guider les tests de reprise du sport pour les membres supérieurs : sondage par la méthode Delphi modifiée

Une analyse de Dr Travis Pollen info

POINTS CLÉS

  1. Cette étude visait à obtenir un consensus d’expert·e·s sur les mesures objectives et subjectives que les clinicien·ne·s devraient utiliser dans le cadre des tests de reprise du sport (RTS) pour les membres supérieurs.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

À la suite d’une blessure au membre supérieur, la prise de décision concernant la reprise du sport (RTS) doit se fonder sur des mesures objectives et subjectives. Ces mesures peuvent inclure la douleur, l’amplitude des mouvements, la proprioception, les performances physiques (puissance, stabilité, fonction) et l’état de préparation psychologique (1). Cependant, de nombreux·ses clinicien·ne·s s’appuient principalement sur le temps pour orienter leur prise de décision (2). De précédent·e·s auteur·e·s ont donné leur avis d’expert sur les tests RTS pour les membres supérieurs (3), mais un plus grand consensus sur le sujet doit encore être obtenu.

L’objectif de cette étude était de parvenir à un consensus d’expert·e·s sur les mesures objectives et subjectives que les clinicien·ne·s devraient utiliser dans le cadre des tests RTS pour les membres supérieurs.

À la suite d’une blessure au membre supérieur, la prise de décision concernant la reprise du sport doit se fonder sur des mesures objectives et subjectives.
bulb
Les répondant·e·s au sondage ont également convenu que la batterie de tests devrait être spécifique aux exigences des sports pratiqués par les athlètes.

MÉTHODE

Les auteur·e·s ont commencé par dresser une liste des tests RTS pour les membres supérieurs à l’aide d’une recherche documentaire. Iels ont ensuite réalisé un sondage modifié itératif par la méthode Delphi en trois tours avec 99, 58 et 52

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 651 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo