Tolérance et efficacité du renforcement musculaire excentrique vs concentrique dans les déchirures partielles de la coiffe des rotateurs et les douleurs d'épaule modérées à sévères. Une étude pilote randomisée

Une analyse de Dr Teddy Willsey info

POINTS CLÉS

  1. Le traitement conservateur est le traitement de première intention pour les déchirures dégénératives de la coiffe des rotateurs.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les déchirures dégénératives de la coiffe des rotateurs sont la cause la plus fréquente de douleur d'épaule (1). Le traitement de première intention des déchirures de la coiffe des rotateurs est généralement conservateur, dans le but de faciliter l'amélioration de la fonction musculaire et articulaire et la cicatrisation de la déchirure par des exercices thérapeutiques (2).

Malgré la popularité des exercices excentriques pour les atteintes des tendons, les recherches précédentes comparant l'excentrique au concentrique dans les douleurs d'épaule se sont avérées peu concluantes (3). Le but de cette étude était d'évaluer la tolérance à l'exercice en résistance et de comparer l'effet de l'exercice excentrique à l'exercice concentrique sur la fonction, la douleur, la force et la structure tendineuse chez les patients présentant une rupture partielle de la coiffe des rotateurs [partial thickness rotator cuff tears].

Les déchirures dégénératives de la coiffe des rotateurs sont la cause la plus fréquente de douleur d'épaule.
bulb
Il n'est généralement pas nécessaire de retarder le renforcement avec des charges légères et d'attendre que les patients n'aient plus de douleurs.

MÉTHODE

26 patients (âge moyen = 54 ans) ont été inclus dans cette étude. Les deux groupes ont exécuté des exercices et des programmes identiques à l'exception du tempo, qui a été utilisé pour souligner l'opposition excentrique / concentrique. Le groupe

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo