Effet des composantes du dosage des exercices de résistance pour la prise en charge de la tendinopathie : une revue systématique avec méta-analyse

Une analyse de Dr Jarod Hall info

POINTS CLÉS

  1. La thérapie par l’exercice est le principal mode de traitement conservateur de la tendinopathie, l’accent étant mis sur les exercices de résistance, dont l’efficacité a été démontrée pour améliorer les critères de jugement des patient·e·s.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La tendinopathie est une affection répandue qui implique des changements dégénératifs dans les tendons des enfants et des adultes (1). Elle touche les populations sportives et non sportives et peut se manifester par une douleur persistante, un gonflement, une perte de fonction et une mobilité réduite (2-5). La thérapie par l’exercice est le pilier de la prise en charge conservatrice et est principalement axée sur les exercices de résistance, souvent excentriques, pour encourager la tolérance à la charge et ainsi entraîner des adaptations structurelles au niveau de l’unité musculo-tendineuse et une restauration fonctionnelle (5-7). Son efficacité est susceptible d’être influencée non seulement par les exercices spécifiques mais aussi par l’ampleur du stimulus, quantifiée par le concept de dosage des exercices.

L’objectif de cette étude était d’étudier les potentiels effets modérateurs des composantes du dosage des exercices de résistance, y compris l’intensité, le volume et la fréquence, par le biais d’approches contemporaines de méta-analyse et de méta-régression afin d’explorer l’hétérogénéité et d’évaluer les tendances générales concernant les relations dosage-réponse.

La thérapie par l’exercice est le pilier de la prise en charge conservatrice et est principalement axée sur les exercices de résistance.
bulb
Des charges plus importantes et des volumes de charge plus importants conduisent probablement à une signalisation biologique plus robuste pour l’adaptation aux exigences imposées.

MÉTHODE

La stratégie de recherche des auteur·e·s a permis d’identifier un total de 12 379 études potentielles, dont 6 944 ont été retenues après déduplication. Après sélection des titres et des résumés, 440 études ont été retenues pour l’examen du texte

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 675 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo