Le rôle de l'exercice aérobie à un seuil pré-symptomatique lors de la présence de symptômes persistants de commotion chez les patients souffrant d'un syndrome post-commotionnel : une revue systématique

Une analyse de Mike Studer info

POINTS CLÉS

  1. L'exercice aérobie a été plus récemment et de manière concluante cité comme un élément clé d'une rééducation exhaustive des commotions cérébrales.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Le domaine multidisciplinaire de la rééducation après une commotion cérébrale continue de rassembler des données pour construire de meilleures pratiques. Cette étude a utilisé une revue systématique de la littérature pour mieux identifier le rôle et la posologie de l'exercice aérobie en tant qu'intervention pour les personnes présentant des symptômes persistants de commotion cérébrale (> 3 semaines). Plus précisément, les auteur·rice·s se sont concentré·e·s sur les effets de l'exercice aérobie à seuil pré-symptomatique (Subsymptom Threshold Aerobic Exercise, SSTAE) en tant qu'intervention après une commotion cérébrale, plus que sur le mode ou la posologie.

Le domaine de la rééducation en cas de commotion cérébrale continue de rassembler des données pour construire de meilleures pratiques.
bulb
Cette étude a pu davantage étayer la nécessité de faire de l'exercice aérobie en tant que modalité de soin pour les personnes souffrant de symptômes post-commotionnels persistants.

MÉTHODE

Cette revue systématique a été menée à l'aide de MEDLINE, CINAHL, PubMed et Embase, en utilisant 12 articles de la sélection finale. Les attributs communs à tous les articles comprenaient : 1) des patient·e·s pédiatriques et adultes ayant des antécédents

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo