Thérapie manuelle et qualité de vie chez les personnes souffrant de maux de tête : revue systématique et méta-analyse d'essais randomisés contrôlés

Une analyse de Shruti Nambiar info

POINTS CLÉS

  1. Les céphalées de tension (CDT), les migraines, et les céphalées cervicogéniques (CC) sont les formes les plus prévalentes et ont un impact socio-économique significatif.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Selon la International Headache Society [société internationale des céphalées], les maux de têtes se divisent comme suit : les céphalées primaires, les céphalées secondaires et les autres troubles associés aux céphalées (1). Les migraines et les céphalées de tension (CDT) sont des types de céphalées primaires – c'est à dire une céphalée qui n'est pas imputable à une autre pathologie (1). Les céphalées cervicogéniques (CC) sont des céphalées secondaires qui sont provoquées par une autre pathologie telle qu'une lésion cervicale, une infection, etc (1). La première ligne de traitement est souvent pharmacologique. Les patients ont recours à la thérapie manuelle pour trouver une alternative non pharmacologique, puisque l'utilisation prolongée de médicaments peut engendrer un risque de surdose ou de toxicomanie, et des céphalées par surconsommation de médicaments (ou céphalée rebond). Cette revue avait pour but de déterminer si la thérapie manuelle est plus efficace pour améliorer la qualité de vie des patients souffrant de maux de tête comparée à un traitement pharmacologique ou un placebo.

Les céphalées primaires ne sont pas provoquées par/ou attribuées à une autre pathologie, alors que les céphalées secondaires sont provoquées par une autre cause sous-jacente telle qu'une lésion cervicale.
bulb
Ces résultats soutiennent l'utilisation de techniques de thérapie manuelle comme thérapie adjuvante en parallèle d'exercices et d'éducation pour le traitement des maux de tête.

MÉTHODE

Les études ont été sélectionnées en analysant les bases de données électroniques. Cette revue systématique a suivi les recommandations PRISMA [Preferred Reporting Items for Systematic Reviews and Meta-Analyses].

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo