De l'importance de la méthode dans une méta-analyse : une réévaluation a montré un effet préventif non concluant de l'exercice du nordique sur les atteintes des ischio-jambiers

Une analyse de Sam Spinelli info

POINTS CLÉS

  1. Des recherches antérieures affirmant l'effet préventif de l'exercice du nordique (NHE) sur les atteintes des ischio-jambiers présentaient un certain nombre de lacunes importantes, exagérant les avantages du NHE.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les blessures aux ischio-jambiers constituent des blessures coûteuses et difficiles à gérer qui affectent les athlètes dans de nombreux sports, en particulier ceux qui exigent une course à grande vitesse (1). Chaque année, une équipe de football moyenne subira 5 à 6 blessures aux ischio-jambiers chaque saison, ce qui peut entraîner plus de 80 jours de temps perdu de jeu (2). Ces jours perdus peuvent avoir un impact significatif sur les athlètes et les organisations, une baisse des performances, une augmentation de la charge financière, etc.

Il en résulte une pression grandissante pour prendre en charge ces blessures après leur survenue, pour essayer de prévenir leur apparition. Avec ce changement, l'accent a été mis sur la recherche de moyens de prévenir les blessures avec l'exercice du nordique pour les ischio-jambiers (NHE) (voir la vidéo ci-dessous pour une démonstration de cet exercice).

EXERCICE DU NORDIQUE POUR LES ISCHIO-JAMBIERS https://youtu.be/3UFQSHTWmJc

Au fil du temps, de plus en plus de recherches ont vu le jour en faveur du NHE. En 2019, Van Dyk et al. ont réalisé une revue systématique et une méta-analyse de la littérature disponible sur le NHE et ont conclu que « les programmes qui incluent le NHE réduisent les blessures aux ischio-jambiers jusqu'à 51 % » (3). Cette déclaration forte a poussé les individus à utiliser le NHE encore plus qu'auparavant, étant donné les grands avantages qu'il pourrait procurer.

Pour souligner l'importance et l'impact de l'utilisation d'une méthodologie appropriée pour la synthèse des preuves, les auteurs de cette revue ont réexaminé la sélection des études, réanalysé et mis à jour les résultats de cette méta-analyse de 2019.

Les blessures aux ischio-jambiers affectent les athlètes dans de nombreux sports, en particulier ceux qui exigent une course à grande vitesse.
bulb
Chaque entraineur/kiné doit prendre en considération les avantages et les risques possibles associés à l'exercice et décider s'il doit être mis en œuvre avec ses athlètes.

RÉSULTATS

Malheureusement, cette méta-analyse avait certaines limites méthodologiques qui rendaient cette affirmation pas tout à fait exacte. Premièrement, la méta-analyse précédente avait utilisé des études où le NHE était combiné à d'autres exercices et n'était pas spécifique au groupe intervention, ce

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo