Impact de l'angle de flexion de hanche sur le moment de force du ‘Nordic Hamstring’ unilatéral et bilatéral et sur l’activité électromyographique à haute densité

Une analyse de Dr Teddy Willsey info

POINTS CLÉS

  1. Malgré des recherches convaincantes et la popularité croissante de l’exercice 'Nordic Hamstring' (ENH), ce mouvement a ses limites, comme tous les exercices.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les blessures aux ischio-jambiers sont l’une des plus courantes observées dans les sports de terrains. Les sprints répétés à grande vitesse sollicitent fortement le groupe de muscles ischio-jambiers, car ils sont rapidement rallongés et exposés à des niveaux élevés d'effort musculaire. L'exercice Nordic Hamstring (ENH) a acquis une popularité croissante au cours des dernières années en tant que moyen de prophylaxie (prévention) et de réhabilitation (2). Le ENH s'est avéré un exercice efficace pour améliorer deux facteurs de risque modifiables connus pour les lésions des ischio-jambiers : la longueur du fascicule musculaire et la force excentrique (1).

Malgré des recherches convaincantes, on a émis l’hypothèse que l’entraînement des muscles ischio-jambiers avec des longueurs musculaires relativement courtes, comme dans le ENH, pourrait ne pas avoir une correspondance dynamique suffisante avec les muscles plus longs associés au sprint (3). Les auteurs de cette étude ont cherché à étudier l'impact que les modifications de l'angle de flexion de la hanche (et donc de la longueur des ischio-jambiers) peuvent avoir sur le moment de force de flexion du genou et l'activité musculaire des ischio-jambiers au cours du ENH.

Les blessures aux ischio-jambiers sont l’une des plus courantes observées dans les sports de terrain
bulb
Toutes les longueurs de muscles ischio-jambiers doivent être entraînées afin de stimuler suffisamment ce muscle et son action bi-articulaire.

MÉTHODE

13 joueurs de rugby et de football amateurs (âge moyen = 23 ans) qui s'entraînaient régulièrement (minimum 3 jours par semaine) se sont portés volontaires pour participer à l'étude. Les critères d'exclusion comprenaient des antécédents de lésion du LCA ou

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 482 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo