La résolution complète à l'IRM d'une lésion de la portion intramusculaire du tendon des ischio-jambiers n'est pas nécessaire à une reprise du sport réussie

Une analyse de Dr Teddy Willsey info

POINTS CLÉS

  1. La présence d'une discontinuité de la portion intramusculaire du tendon des ischio-jambiers n'indique pas une inaptitude à la reprise du sport [return to play, RTP].
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

L'élongation des ischio-jambiers fait partie des lésions du tissu contractile les plus courantes dans le sport qui impliquent une accélération rapide, un sprint à haute vélocité, et un changement de direction (1). La pertinence de cette lésion en particulier en relation avec la portion intramusculaire du tendon des ischio-jambiers est un sujet controversé et pas très bien compris. La portion centrale intramusculaire du tendon des ischio-jambiers est définie comme la partie du tendon sur laquelle les fibres musculaires s'attachent.

Des recherches précédentes ont suggéré que les lésions des ischio-jambiers avec une implication du tendon central entraînent un délai avant reprise du sport plus long et justifient une consultation chirurgicale. Malgré cette idée, des recherches plus récentes n'ont pas réussi à montrer que l'implication de la portion intramusculaire du tendon est un facteur prédictif solide du délai avant reprise du sport ou de taux lésion itérative (2). De plus, les lésions qui impliquent la portion intramusculaire du tendon sont variées, ne se présentent pas avec le même degré de sévérité, et ont tendance à bien répondre au traitement conservateur (1).

Le but de cette étude était de décrire les caractéristiques à l'IRM de la portion intramusculaire du tendon au moment de la reprise du sport, de surveiller la cicatrisation de la portion intramusculaire du tendon initialement jusqu'à la reprise du sport, et d'examiner la relation entre la cicatrisation sur l'IRM et une lésion itérative versus une reprise du sport réussie.

La portion centrale intramusculaire du tendon des ischio-jambiers est définie comme la partie du tendon sur laquelle les fibres musculaires s'attachent.
bulb
Cette étude remet en question l'utilité de l'IRM dans la détermination de l'aptitude à reprendre le sport.

MÉTHODE

Les auteurs ont utilisé des données issues de deux essais randomisés contrôlés qui ont tous deux investigué l'efficacité des traitements à base de plasma riche en plaquettes (PRP) pour les lésions aigües des ischio-jambiers. Les deux essais ont utilisé l'IRM

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 482 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo