Le sprint n’est pas le seul responsable : les mécanismes à l’origine des lésions aigües des ischio-jambiers dans le rugby professionnel masculin - une analyse visuelle systématique de vidéos

Une analyse de Dr Jarred Boyd info

POINTS CLÉS

  1. Chez les joueurs de rugby professionnels, les lésions des ischio-jambiers sont influencées par la cinématique multiplanaire du tronc, ce qui peut constituer un élément modérateur pertinent pendant le processus de rééducation.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Sur le terrain, les athlètes de sports de terrain sont régulièrement exposés à des contraintes biomécaniques de forte intensité, en particulier au cours des phases tactiques d’invasion et d’évitement. L’un des tissus le plus souvent soumis à ces fortes demandes est le complexe des ischio-jambiers, en raison des tensions et contraintes permanentes qu’il subit. La classification choisie distingue les lésions des ischio-jambiers de type élongation/étirement de celles de type sprint (1).

L’objectif de cette étude était de réaliser une analyse de vidéos et d’identifier les biomécanismes le plus probablement à l’origine des lésions des ischio-jambiers chez les joueurs de rugby à XV.

Les athlètes de sports de terrain sont régulièrement exposés à des contraintes biomécaniques de forte intensité, en particulier au niveau des ischio-jambiers.
bulb
Le travail avec des charges isolées associé à la coordination intégrée du tronc semble être une approche plus globale pour repousser les limites cinétiques et cinématiques des athlètes, lors de la reprise du sport après des lésions des ischio-jambiers.

MÉTHODE

  • Cette étude a consisté en une analyse visuelle systématique de vidéos montrant les athlètes du club Leinster Rugby victimes de lésions des ischio-jambiers au cours des saisons 2015-2016 et 2016-2017.
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 675 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo