Les programmes de prévention basés sur l'exercice réduisent-ils les blessures musculosquelettiques sans contact dans le football (soccer) ? Revue systématique et méta-analyse sur 13 355 athlètes et plus d'1 million d'heures d'exposition

Une analyse de Dr Nicol van Dyk info

POINTS CLÉS

  1. Des preuves de faible qualité suggèrent que les programmes de prévention basés sur l'exercice peuvent réduire les blessures sans contact de 23 %.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les blessures musculosquelettiques sans contact sont fréquentes dans le football (soccer) à tous les niveaux. La popularité du football continuant de croître, les cliniciens rencontreront très probablement des athlètes blessés de tous les groupes d'âge. De nombreux programmes de prévention ont été mis en place au fil des années, notamment le FIFA 11+ (1). Il comprend des exercices ciblés populaires visant à réduire des blessures spécifiques (c'est-à-dire l'exercice du nordique et de Copenhague pour réduire les blessures des ischio-jambiers et à l'aine respectivement). Mais un grand nombre d'exercices généraux visant à préparer les joueurs à l'entrainement ou au match et donc à réduire les blessures sont également inclus dans les programmes de prévention comme le FIFA 11+.

Cette revue systématique et méta-analyse visait à évaluer les effets des programmes basés sur l'exercice dans la prévention des blessures musculosquelettiques sans contact dans le football. Ces travaux ont également examiné les différences entre les exercices ciblés (par rapport aux exercices généraux) dans la prévention des blessures.

Les blessures musculosquelettiques sans contact sont fréquentes dans le football (soccer) à tous les niveaux.
bulb
Nous devons soigneusement équilibrer la mise en œuvre de ces programmes en fonction du temps, des efforts et des ressources nécessaires.

MÉTHODE

Les directives PRISMA (Preferred Reporting Items for Systematic Reviews and Meta-Analysis) ont été suivies dans cette revue. Les articles pertinents ont été identifiés suite à une recherche dans les bases de données électroniques (MEDLINE, EMBASE, CENTRAL, CINAHL, PEDro et SPORTDiscus)

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 482 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo