Lésion proximale transfixiante isolée du muscle droit fémoral chez les athlètes de compétition : revue systématique des caractéristiques des lésions et de la reprise du sport

Une analyse de Adam Johnson info

POINTS CLÉS

  1. Les connaissances relatives à la prise en charge des lésions antérieures de la cuisse sont nettement inférieures à celles relatives à la prise en charge des lésions postérieures de la cuisse, tel que démontré par cette revue systématique qui ne fait état d’aucune recherche prospective à grande échelle.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Malgré la complexité de la rééducation de cette zone chez la population sportive d’élite, la musculature du quadriceps fait l’objet d’une attention moindre par rapport aux muscles de la partie postérieure de la cuisse dans la littérature clinique.

Le muscle du quadriceps le plus souvent lésé est le muscle droit fémoral, ce dernier étant biarticulaire par nature puisqu’il traverse à la fois la hanche et le genou (1). Cette anatomie signifie que lorsque les athlètes exécutent un coup de pied, le muscle est soumis à des contraintes et est allongé à la fois à son extrémité proximale du fait de l’extension de la hanche et à son extrémité distale du fait de la flexion du genou.

L’objectif de cet article était double. Tout d’abord, les auteurs souhaitaient réaliser une revue systématique afin de comprendre l’incidence des lésions, le mécanisme et le traitement des lésions proximales transfixiantes du muscle droit fémoral. L’objectif secondaire de cet article était de comprendre le pronostic de ces lésions.

Le muscle du quadriceps le plus souvent lésé est le muscle droit fémoral, ce dernier étant biarticulaire par nature puisqu’il traverse à la fois la hanche et le genou.
bulb
La prise en charge non opératoire permet aux athlètes de perdre beaucoup moins de temps tout en présentant un taux de reprise du sport élevé de 93 %.

MÉTHODE

  • Cette revue systématique a été réalisée en effectuant une recherche de l’ensemble des études en langue anglaise réalisées entre janvier 1988 et mars 2022 et portant sur des athlètes ayant subi une lésion proximale isolée du muscle droit fémoral au
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 675 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo