Tendinopathie proximale des ischio-jambiers ; le point de vue des kinésithérapeutes experts sur le diagnostic, la prise en charge et la prévention

Une analyse de Dr Seth O’Neill info

POINTS CLÉS

  1. La tendinopathie proximale des ischio-jambiers nécessite un diagnostic différentiel approfondi impliquant une excellente évaluation subjective et objective.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

La tendinopathie proximale des ischio-jambiers (Proximal hamstring tendinopathy, PHT) est la petite soeur moins courante que la tendinopathie du fessier (GTPS / douleur latérale de la cuisse) et constitue un réel défi diagnostique. Les problèmes lombaires, de nerf sciatique et de hanche se manifestent généralement par des douleurs autour de la tubérosité ischiatique et du haut de la cuisse rendant le diagnostic difficile. En raison du nombre limité de personnes souffrant de PHT, il est très difficile de développer des études solides examinant des stratégies de prise en charge appropriées. Pour cette raison, les auteur·e·s ont jugé approprié de mener à bien une étude pour enquêter sur le consensus d'experts lié à l'évaluation, au traitement et à la prévention des PHT.

Les problèmes lombaires, de nerf sciatique et de hanche se manifestent généralement par une douleur autour de la tubérosité ischiatique.
bulb
Enfin, tous les experts se sont mis d'accord sur une mise en charge progressive à l'aide d'un outil de suivi de la douleur pour évaluer les charges appropriées.

MÉTHODE

Les auteurs ont développé des entretiens semi-directifs et ont sélectionné un échantillon de 13 kinésithérapeutes experts pour y répondre. Les experts étaient principalement localisés en Australie avec quelques autres participants issus d'autres pays - le Qatar, l'Écosse, l'Irlande, la Nouvelle-Zélande

pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 470 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo