Valeur diagnostique de l’IRM dans les lésions traumatiques du complexe fibrocartilagineux triangulaire : étude rétrospective

Une analyse de Dr Ian Gatt info

POINTS CLÉS

  1. L’IRM est un outil efficace pour détecter les lésions du complexe fibrocartilagineux triangulaire (TFCC), mais elle ne permet pas de déterminer avec précision l’emplacement des déchirures périphériques, en particulier dans les déchirures du TFCC à composante proximale.
Tous les points clés disponibles seulement pour les membres

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les lésions du complexe fibrocartilagineux triangulaire (TFCC) se manifestent généralement par une douleur au poignet du côté ulnaire et peuvent être associées à une instabilité de l’articulation radio-ulnaire distale (DRUJ) et à un déclin fonctionnel ultérieur du poignet. Le TFCC est le principal stabilisateur de la face ulnaire du poignet (1). Les lésions traumatiques du TFCC surviennent généralement à la suite d’une chute sur le membre supérieur ou d’une blessure par rotation de l’avant-bras.

Le signe de la fovéa ulnaire et le test de compression-rotation ulnaire (ulnar grinding test) peuvent aider à diagnostiquer les lésions du TFCC, mais avec une spécificité et une sensibilité variables (2-4). L’IRM est couramment utilisée pour évaluer les lésions du TFCC en raison de son caractère non invasif, de son accessibilité et de sa résolution spatiale (5, 6), mais elle ne permet pas d’évaluer avec précision la taille et l’emplacement de ces lésions (7). L’arthroscopie du poignet est considérée comme l’examen de référence pour l’identification des lésions du TFCC en vue du diagnostic et de la réparation du TFCC lésé (8-10). Comparée aux tests cliniques et radiologiques, l’arthroscopie du poignet reste toutefois une procédure invasive.

Cette étude visait à évaluer la valeur de l’IRM dans le diagnostic qualitatif et la localisation des lésions traumatiques (classification de Palmer, type 1) du TFCC par rapport à l’arthroscopie dans un contexte clinique normal, en déterminant la distribution des différents sous-types de lésions du TFCC.

Le complexe fibrocartilagineux triangulaire est le principal stabilisateur de la face ulnaire du poignet.
bulb
L’IRM est un outil efficace pour détecter les lésions du TFCC, mais elle peut ne pas permettre de déterminer avec précision l’emplacement des déchirures périphériques, en particulier dans les déchirures du TFCC à composante proximale.

MÉTHODE

  • Cette étude rétrospective a porté sur un total de 214 patients consécutifs entre 2020 et 2022.
pour déverrouiller l'accès à cette analyse et 687 autres
En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo