L’exercice pendant la grossesse – Évolution de la pratique fondée sur les données probantes

5 mins de lecture. Posté dans Bassin/SI
Un article de Kayla Mulvogue info

Les recommandations concernant l’exercice pendant la grossesse ont considérablement évolué à plusieurs reprises au cours des dernières décennies. Il vous sera exposé dans ce billet de blog l’évolution des recommandations et les dernières en date, ce qui vous assurera d’être à la pointe des connaissances actuelles !

Du début au milieu des années 1900, la grossesse était considérée comme un état de restriction. L’exercice n’était pas encouragé en raison d’un certain nombre de théories :

  • Diminution du flux sanguin utérin en raison de la déshydratation et de la redirection du flux sanguin vers les muscles provoquant une mauvaise croissance fœtale
  • Augmentation de la température centrale au cours du premier trimestre provoquant des effets tératogènes
  • Augmentation de la libération de produits chimiques et d’hormones pouvant déclencher un accouchement prématuré
  • Risque accru de blessure en raison de la libération de relaxine et de la laxité articulaire

Cependant, même si nous devons prendre ces théories en considération, des preuves plus récentes suggèrent que l’exercice pendant la grossesse peut être sans danger, et même bénéfique dans les « grossesses à faible risque ».

En 1985, l’American College of Obstetricians & Gynecologists (ACOG) a déclaré dans un communiqué que « les femmes qui pratiquaient auparavant une activité physique régulière pouvaient continuer à le faire avec les restrictions suivantes :

  • Ne pas faire d’exercice pendant plus de 15 minutes
  • Ne pas dépasser une fréquence cardiaque maternelle supérieure à 140 battements par minute
  • Ne pas laisser la température centrale dépasser 38 degrés Celsius.

Les études qui ont fait suite à cette déclaration ont révélé que ces règles étaient peut-être en fait trop conservatrices et, par conséquent, une nouvelle déclaration a été publiée en 1994 : « les femmes qui pratiquaient de l’exercice physique avant leur grossesse peuvent continuer à le faire avec une intensité légère à modérée, sans restriction de fréquence cardiaque et de temps ».

image

 

Puis, à la fin des années 1990, il y a eu un afflux de recherches concernant la thématique du diabète gestationnel et une nouvelle position a été publiée en 2002 indiquant que « 30 minutes ou plus d’exercices d’intensité modérée presque tous les jours voire tous les jours sont recommandés pour toutes les femmes enceintes, en l’absence de complications médicales ou obstétricales ». Cela signifie que l’exercice peut être sûr et bénéfique pour les personnes auparavant sédentaires. De plus, après examen médical, l’exercice peut tout de même être recommandé en cas de complication médicale ou obstétricale sous la supervision d’un professionnel de santé qualifié.

Une étude de Bauer et al (2010) a montré que 99 % des professionnels de la santé (qui comprenaient des médecins, des obstétriciens et des sages-femmes) ont convenu que l’exercice pendant la grossesse est bénéfique, cependant 64 % de ces répondants n’étaient pas au courant de l’abolition des directives de 1994 de l’ACOG concernant la fréquence cardiaque et les restrictions de temps. J’en arrive à l’idée qu’il se pourrait que ça prenne beaucoup de temps avant que les gens ne soient au courant de l’opinion la plus récente du comité de l’ACOG datée de 2015.

Voici donc les directives les plus récentes concernant la grossesse et l’exercice selon l’avis du comité de l’ACOG éditées en 2015 :

  • Dans les grossesses sans complication, il est recommandé aux femmes d’avoir une routine d’exercices aérobies et d’exercices de renforcement.
  • Il est recommandé de mettre en place un programme d’exercices d’intensité modérée (équivalent à une marche rapide ou une intensité « un peu difficile » sur l’échelle de Borg de mesure de perception de l’effort (RPE)) pendant au moins 20 à 30 minutes par jour (150 minutes par semaine) presque tous les jours voire tous les jours.
  • L’activité physique pendant la grossesse présente un risque minime et est bénéfique pour la plupart des femmes.
  • Certaines modifications de l’exercice peuvent être nécessaires en raison de changements anatomiques et physiologiques normaux et des exigences fœtales.
  • Une évaluation clinique approfondie doit être menée avant de recommander un programme d’exercices pour s’assurer que la patiente ne présente pas de raison médicale d’éviter l’exercice.
  • Les obstétriciens-gynécologues et autres prestataires de soins obstétricaux (c.-à-d. les kinés) se doivent d’évaluer avec soin les femmes présentant des complications médicales ou obstétricales avant de recommander l’activité physique pendant la grossesse.
  • Une activité physique régulière pendant la grossesse améliore ou maintient la forme physique, aide à la gestion du poids, réduit le risque de diabète gestationnel chez les femmes obèses et améliore le bien-être psychologique.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon de prescrire des exercices de manière sure et efficace à cette population particulière, consultez notre masterclasse : Reframing exercise during and after pregnancy [en anglais uniquement].

En résumé, l’exercice est sans danger et même bénéfique pour la plupart des femmes pendant leur grossesse. Il existe certaines pathologies (telles que le diabète gestationnel, l’obésité morbide et l’hypertension chronique) pour lesquelles un programme d’exercices non supervisé présente un risque. Cependant, un programme d’exercices restera bénéfique s’il est prescrit sous la surveillance d’un professionnel de santé.

 

📚 Restez à la pointe de la recherche en kiné !

📆 Chaque mois, notre équipe d'experts décompose les recherches cliniquement pertinentes sous forme de résumés de cinq minutes,  immédiatement applicables au cabinet.

🙏🏻 Essayez gratuitement notre revue pendant 7 jours !

preview image

Références

N'hésitez pas à partager ce blog !

Un petit commentaire ?

Si vous avez une question, une suggestion ou un lien vers une recherche similaire, partagez-la ci-dessous !

Vous devez être connecté pour ajouter ou 'aimer' un commentaire.

Vous voulez savoir quand nous publions des nouveaux blogs ?

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant!

En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo