4 mins de lecture. Posté dans Douleur

Dans le champ musculosquelettique, est-ce que plus de consultations améliorent les résultats ?

Un article de Todd Hargrove

Une étude récente a tenté de déterminer si un plus grand nombre de consultations et un coût plus élevé des soins musculosquelettiques améliorent les résultats pour les patients.

Ce que vous vous apprêtez à lire est un court extrait de l’une des analyses de notre revue Physio Network (février 2021). Des spécialistes y décortiquent et analysent pour vous la recherche la plus récente et la plus pertinente dans le but d’améliorer votre pratique de la kinésithérapie.

Pour en savoir plus sur notre revue, c’est par ICI

STUDY: Do the number of visits and the cost of musculoskeletal care improve outcomes? More may not be better – Clewley et al (2020)

Étude analysée par Todd Hargrove dans le numéro de février 2021 de notre revue Physio Network.

Points clés de l’étude :

  • Le nombre de recours à des soins pour le traitement d’une douleur d’épaule n’était pas associé à des changements dans la douleur et l’invalidité.
  • Les personnes répondant favorablement au traitement et les personnes qui, au contraire, répondait peu au traitement, ont dépensé des montants similaires dans leur traitement et ont eu un nombre similaire de consultations.

Allez, jetons-nous à l’eau !

Contexte et objectifs

Cette étude a analysé les données d’un seul essai contrôlé randomisé (ECR) relatif à différents traitements du syndrome douloureux sous-acromial (subacromial pain syndrome, SAPS) afin de déterminer si le nombre de consultations et le coût du traitement étaient associés aux changements signalés par les patients en termes de douleur et de handicap.

Méthode

Cette étude a inclus 104 patient·e·s qui ont reçu une infiltration de corticostéroïdes ou de la thérapie manuelle et des exercices. Les auteur·rice·s ont divisé les patient·e·s en high responders (personnes répondant fortement et favorablement au traitement) et en low responders (personnes répondant peu au traitement), sur la base de la variation sur 1 an des scores du SPADI (Shoulder Pain and Disability Index). Une analyse de régression a été utilisée pour déterminer l’association entre les changements sur le SPADI et le recours aux soins de santé.

Résultats

Le groupe des high responders avait un changement SPADI moyen de 48,83, tandis que le groupe low responders avait un changement moyen de 8,21. Il n’y avait pas de différence significative dans le nombre de consultations et les coûts entre les groupes high et low responder.

Limites

  • L’analyse a combiné des patients qui ont reçu différents traitements, et il se peut qu’il existe différents types/schémas de recours aux soins de santé pour ces traitements.
  • Il se peut également que les patient·e·s recherchent des soins différemment lorsqu’ils participent à une étude formelle.

Implications cliniques

Les soins de santé basés sur la valeur sont une tentative de mesurer la valeur des soins en comparant la somme d’argent dépensée aux changements réels du niveau de santé. Il a été démontré dans de nombreux contextes que plus de soins de santé n’entrainent pas nécessairement de meilleurs résultats.

Dans cette étude, les auteur·rice·s ont conclu que davantage de soins de santé dans le traitement du SAPS n’étaient pas associés à de meilleurs résultats. Cependant, ces résultats concernent un groupe spécifique de personnes recevant un type de traitement spécifique, et donc les résultats peuvent ne pas être généralisables à d’autres méthodes de traitement pour la douleur d’épaule ou à d’autres populations / pathologies.

En d’autres termes, il se peut que certains individus tirent davantage de bénéfices d’un plus grand nombre de consultations par rapport à d’autres, même lorsqu’il n’y a pas de bénéfice en moyenne pour un grand groupe.

image

Vous voulez gagner du temps et éviter d’avoir à rechercher les études pertinentes parmi la tonne disponible ?

Laissez-nous faire le gros du travail !

Chaque mois, nous résumons 12 des études les plus récentes et cliniquement pertinentes en kinésithérapie, afin qu’elles soient pertinentes pour votre pratique.

Voici les 11 autres thèmes de notre numéro de février, tout juste publié :

  • Talonnettes dans la tendinopathie d’Achille
  • Strap et Tape dans la stabilisation du poignet
  • Mouvement et douleur dans la LBP
  • Commotion et exercice aérobie
  • Sensibilisation centrale
  • Posologie d’exercices et douleur de cou
  • Récurrence des atteintes musculaires du mollet
  • Des pratiques douteuses en recherche
  • Nombre de pas et mortalité
  • Évaluation du mouvement et prédiction clinique
  • Ostéochondroplastie et conflit fémoroacétabulaire

L’essentiel de la recherche en kinésithérapie, c’est par ICI

Vous avez du mal à rester à jour ?

Pas de problème ! Notre équipe d'experts vous propose tous les mois des analyses & résumés de la littérature scientifique pour vous aider – essayez GRATUITEMENT pendant 7 jours !

En savoir plus
Todd Hargrove
Feldenkrais Practitioner, Author

Mon classement

N'hésitez pas à partager ce blog !

Un petit commentaire ?

Si vous avez une question, une suggestion ou un lien vers une recherche similaire, partagez-la ci-dessous !

De l'info en continu pour votre pratique

directement dans votre boite mail