Test d’inclinaison dans la spondylolyse

5 mins de lecture. Posté dans Lombaire
Un article de Physio Network info

Dans cet article, les auteurs ont cherché à déterminer s’il existait un test de mobilité de la colonne qui  permettait de différencier la spondylolyse à un stade précoce de la lombalgie non spécifique chez les adolescents.

Ce que vous vous apprêtez à lire est un court extrait de l’une des analyses de notre revue Physio Network. Des spécialistes y décortiquent et analysent pour vous la recherche la plus récente et la plus pertinente dans le but d’améliorer la pratique de la kinésithérapie.

Ce que vous allez lire ci-dessous est un extrait de notre analyse.

Vous aimez ce genre d’analyse ? – Pour en savoir plus, c’est par ICI

Revenons à l’étude !

TITRE DE L’ETUDE : Sugiura S et al (2022) Lateral bending differentiates early-stage spondylolysis from nonspecific low back pain in adolescents. Musculoskeletal Science and Practice, 58.

Étude analysée par la Dre Sarah Haag dans le numéro de juillet 2022 de notre revue Physio Network

 

Points clés

  • Le test d’inclinaison du rachis semble permettre de différencier la spondylose à un stade précoce de la lombalgie non spécifique.
  • Un test d’inclinaison positif indique qu’une imagerie supplémentaire peut être utile pour identifier une spondylose à un stade précoce.

 

Contexte et objectif

Le taux de spondylolyse chez les adolescents pratiquant un sport est 3 à 4 fois plus élevé que dans la population générale. L’objectif de cette étude était de déterminer la caractéristique la plus courante de la lombalgie mise en évidence par le mouvement, chez les adolescents atteints de spondylolyse à un stade précoce (SSP).

 

Méthode

Les participants de cette étude étaient des athlètes âgés de 18 ans ou moins et qui présentaient une lombalgie aigüe depuis moins d’un mois. Les participants présentant des symptômes radiculaires ou une spondylolyse claire ou un spondylolisthésis sur une radiographie standard ont été exclus. Six IRM ont été effectuées chez chaque participant. Il y avait un diagnostic de SSP si un pédicule de la colonne lombaire présentait une intensité de signal élevée sur les images pondérées en T2 (avec suppression du signal de la graisse) et un hyposignal sur les images pondérées en T1.

Les participants ont été divisés en groupes LBP non spécifiques (NS-LBP) et SSP en fonction des résultats de l’IRM. La lombalgie a ensuite été évaluée à l’aide d’une échelle visuelle analogique (EVA) pour recueillir la pire douleur du patient au cours de la semaine précédente et l’Oswestry Disability Index (ODI) avant les tests de mouvement.

Les tests de mouvement étaient des tests actifs en position debout et n’ont été effectués qu’une seule fois. Les mouvements comprenaient l’hyperflexion, l’hyperextension, la rotation et l’inclinaison. La douleur lombaire a été évaluée après chaque mouvement à l’aide de l’échelle numérique (EN).

 

Résultats

  • Les IRM n’ont identifié aucune pathologie autre que la SSP et la dégénérescence discale.
  • Il n’y avait pas de différences significatives entre les groupes sur l’EVA ou l’ODI. La seule différence significative entre les groupes était que le score sur l’EN était plus élevé dans le groupe SSP avec inclinaison.
  • Il a été déterminé que la spécificité du test d’inclinaison était de 0,732 et la sensibilité était de 0,437, indiquant qu’un test d’inclinaison positif était meilleur pour déterminer la présence d’une SSP qu’un test négatif pour exclure la présence d’une SSP.

Limites

  • Cette étude n’incluait pas d’adolescents asymptomatiques. Cela excluait les personnes dont l’IRM aurait montré des anomalies, mais qui ne ressentaient aucune douleur, avec ou sans SSP.
  • Seules les personnes souffrant de douleur provoquée par le mouvement ont été incluses. Inclure des personnes qui avaient des douleurs au repos et des personnes qui n’avaient pas de douleur lombaire aurait ajouté des informations précieuses à l’utilité de ce test.

 

Implications cliniques

Chez le patient consultant pour une lombalgie, les lignes directrices recommandent que des conseils pour rester actifs soient donnés (2,3). C’est, en général, un bon conseil. Cependant, la spondylolyse est beaucoup plus fréquente chez les adolescents qui pratiquent un sport. Par conséquent, recommander aux personnes de rester actives sans modifier leurs activités pourrait entraîner d’autres blessures.

Si la lombalgie du patient provoquée par une inclinaison est > 3,5 sur l’EN, le clinicien doit augmenter son niveau de vigilance quant à la présence d’une SSP. Ce test (ainsi que la prise en compte d’autres facteurs de risque de SSP) peut aider les cliniciens à identifier les adolescents qui pourraient avoir besoin d’une imagerie.

image

Vous voulez gagner du temps en évitant de vous perdre parmi la tonne d’études disponibles ?

Laissez-nous faire le gros du travail pour vous !

Chaque mois, nous résumons 12 des études les plus récentes et les plus pertinentes d’un point de vue clinique pour les kinés afin qu’ils puissent les appliquer directement dans leur pratique quotidienne.

Pour en savoir plus sur ces analyses de la littérature, cliquez ICI.

Voici les 11 autres études que nous avons analysées dans notre numéro de juillet qui vient de paraître :

  • Exercices en allongement musculaire dans les lésions des ischio-jambiers
  • Évaluation de la force de réaction de l’articulation fémoro-patellaire
  • Attentes des patients sur leur pathologie musculosquelettique
  • L’exercice excentrique améliore la souplesse articulaire
  • Prévention des blessures à l’épaule
  • La kiné préopératoire améliore-t-elle les résultats des PTG ?
  • L’IRM est un mauvais prédicteur de lombalgie future
  • Séparer la composante placebo des effets propres de l’exercice dans la douleur chronique
  • Marchabilité du quartier et chutes chez les personnes âgées
  • Critères cliniques de la douleur nociplastique
  • Décompression vertébrale non chirurgicale dans la radiculopathie lombaire

 

📚 Restez à la pointe de la recherche en kiné !

📆 Chaque mois, notre équipe d'experts décompose les recherches cliniquement pertinentes sous forme de résumés de cinq minutes,  immédiatement applicables au cabinet.

🙏🏻 Essayez gratuitement notre revue pendant 7 jours !

preview image

N'hésitez pas à partager ce blog !

Un petit commentaire ?

Si vous avez une question, une suggestion ou un lien vers une recherche similaire, partagez-la ci-dessous !

Vous devez être connecté pour ajouter ou 'aimer' un commentaire.

Get updates when we post new blogs.

Subscribe to our newsletter now!

En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo