Bonnes pratiques pour l’éducation des patients

6 mins de lecture. Posté dans Autre
Un article de Dr Roma Forbes info

En tant que kinésithérapeutes, la plupart d’entre nous ont réalisé que l’aspect le plus important, chronophage et sans doute le plus gratifiant lors de notre pratique est de fournir des « conseils et de l’éducation » à nos patients. Cela peut inclure le fait de discuter de leurs préoccupations, de leur enseigner de nouvelles compétences et, dans de nombreux cas, de rééduquer des croyances et comportements inutiles.

J’ai rapidement constaté au cours de mon doctorat sur l’éducation des patients que nous sommes souvent fiers de notre capacité à enseigner aux patients et nous considérons souvent que ces compétences viennent naturellement avec l’expérience [1]. La recherche brosse cependant un tableau très différent. La plupart des approches éducatives adoptées par les kinésithérapeutes ont tendance à être didactiques et centrées sur le clinicien, et elles ne correspondent souvent pas aux attentes des patients [2,3]. La recherche suggère également que les thérapeutes novices et experts possèdent des niveaux de compétences similaires en matière d’éducation des patients [4]. L’une des principales raisons est que les kinésithérapeutes sont très peu formés dans le champ de l’éducation des patients [5] et les activités permettant un développement professionnel continu sont rares dans ce domaine [3].

Au cours des vingt dernières années, la littérature en santé a fortement soutenu une approche centrée sur le patient concernant la manière dont nous devrions fournir l’éducation [6]. Il a été montré qu’une approche centrée sur le patient (ou approche « sur mesure ») avait des effets positifs sur la motivation des patients, la rétention d’informations et les résultats relatifs à la santé [7]. Les patients et les professionnels de santé ont rapporté que cette approche était la caractéristique la plus importante d’un bon éducateur [7]. Mais que signifie l’éducation centrée sur le patient pour les kinésithérapeutes lors de leur pratique quotidienne ? Et comment pouvons-nous évaluer et mesurer ces compétences ?

Une partie de nos recherches dans ce domaine consistait à définir les compétences spécifiques que les kinésithérapeutes devraient posséder pour délivrer une éducation efficace centrée sur le patient [8]. Une étude Delphi composée de deux tours et regroupant un panel de kinésithérapeutes spécialisés exerçant en Australie a été entreprise. Les 21 compétences finales obtenues ont été comparées aux données probantes issues de la littérature relatives à l’éducation du patient dans d’autres domaines, et ceci afin de mettre en évidence des similarités entre les compétences. Un thème majeur systématiquement retrouvé lors de notre recherche et dans la littérature était la transmission de compétences pendant la consultation et tout au long de la prise en charge : évaluer les besoins éducatifs des patients, adapter l’éducation et évaluer l’apprentissage.

 

Évaluer les besoins éducatifs du patient

L’évaluation des besoins éducatifs du patient, survenant souvent lors de l’entretien, est essentielle pour déterminer comment l’éducation devrait être adaptée et structurée [9]. De plus, les cliniciens n’étant pas conscients des besoins éducatifs de leurs patients ni de leur volonté d’apprendre pourraient, par inadvertance, potentiellement contribuer aux mauvais résultats de certains patients [10].

Les compétences spécifiques que nous avons déterminées dans ce domaine comprennent :

  • Rechercher activement les principales préoccupations du patient
  • Explorer les perceptions des patients à l’aide de questions appropriées
  • Explorer les connaissances, les perceptions ou les croyances existantes du patient au sujet de sa pathologie ou de sa présentation clinique
  • Rechercher les attentes en lien avec la prise en charge du patient, y compris les attentes relatives à son propre rôle

 

Offrir une éducation sur mesure au patient

Les compétences identifiées comprenaient :

    • Expliquer clairement la pathologie du patient
    • Fournir un contenu qui est dans le meilleur intérêt pour le patient
    • Utiliser des styles de communication, un langage et des supports adaptés au patient
    • Offrir un enseignement permettant l’auto-traitement et renforcer la capacité du patient à gérer sa pathologie
    • Examiner régulièrement les progrès de l’apprentissage des patients
    • Reconnaître et gérer les obstacles à une éducation efficace

 

Évaluer

L’évaluation est considérée comme la dernière phase de l’éducation centrée sur le patient pour évaluer l’apprentissage du patient et faire progresser le processus éducatif [11], mais elle est peu abordée lors de la formation des professionnels de santé [12]. La méthode « teach-back » [NDT : les patients expliquent avec leurs propres mots l’information venant d’être délivrée par le professionnel de santé] était l’une des compétences clés ayant un niveau d’accord d’experts élevé. Cette approche permet de vérifier les erreurs de mémoire, mais peut également révéler les croyances en matière de santé, renforcer et adapter les messages de santé et générer un dialogue entre le patient et le professionnel de santé afin qu’il corrige les malentendus [11].

D’autres approches d’évaluation explicite comprenaient :

      • Résumer efficacement les informations
      • Identifier quand les besoins éducatifs ont été satisfaits
      • Demander des démonstrations en retour
      • Communiquer avec la famille du patient ou d’autres professionnels de santé afin de connaître les progrès du patient
      • Donner un scénario hypothétique au patient afin d’évaluer sa capacité à résoudre des problèmes

Notre recherche a permis de fournir un langage commun dans le domaine de la formation en kinésithérapie pour les éducateurs et une capacité de compréhension des résultats commune concernant les standards de la pratique professionnelle et son évaluation. Les résultats issus de cette recherche peuvent être utilisés pour soutenir les programmes d’études déjà existants ou développer de nouvelles formations axées sur l’éducation du patient. Compte tenu de la nécessité pour les kinésithérapeutes d’acquérir des compétences pédagogiques centrées sur le patient, il doit également être reconnu que nous devons nous efforcer de fournir à nos futurs thérapeutes les moyens d’intégrer efficacement ces compétences dans la pratique.

Vous avez du mal à rester à jour ?

Pas de problème ! Notre équipe d'experts vous propose tous les mois des analyses & résumés de la littérature scientifique pour vous aider – essayez GRATUITEMENT pendant 7 jours !

preview image

Références

N'hésitez pas à partager ce blog !

Un petit commentaire ?

Si vous avez une question, une suggestion ou un lien vers une recherche similaire, partagez-la ci-dessous !

You must be logged in to post or like a comment.

De l'info en continu pour votre pratique

In your inbox. Every week.

En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo