La meilleure arme des kinés contre les douleurs lombaires chroniques

4 mins de lecture. Posté dans Lombaire
Un article de Physio Network info

Vous êtes-vous déjà demandé à quel point c’était important d’avoir une pratique basée sur les preuves lorsqu’on parle de douleurs lombaires ?

Eh bien, une étude récente nous aide à répondre à cette question.

Voici le titre de l’étude : Facteurs de risque associés à la transition des douleurs lombaires aigües en chroniques chez les patients américains recourant aux soins primaires

L’étude a trouvé que chaque ‘intervention non concordante avec les recommandations’ reçue lors des 21 premiers jours de la douleur lombaire aigüe augmentait significativement le risque de développer des douleurs chroniques.

Regardez ci-dessous une illustration de cette idée.

image

Comme vous pouvez le voir sur le graphique, l’utilisation de trois interventions ne se basant pas sur les recommandations peut doubler le risque de votre patient de développer des douleurs lombaires chroniques !

Un résultat issu de cet article, encore plus effrayant peut-être, est « qu’environ la moitié des patients (48 %) ont reçu au moins une intervention discordante durant les trois semaines suivant la première séance ». Il est donc évident que nous pouvons, en tant que profession, faire mieux.

Quelles sont les interventions concordantes avec les recommandations / basées sur les preuves ?

Vous voulez savoir à quoi ressemblent les interventions concordantes / basées sur les preuves ? Regardez de plus près ce super article de Lin et al (2019) :

« À quoi ressemblent les bonnes pratiques de soin pour les douleurs musculosquelettiques ? Onze préconisations issues de recommandations pour la pratique clinique de bonne qualité : revue systématique »

Voici les 11 recommandations :

  1. Les soins devraient être centrés sur le patient. Cela inclut des soins répondant au contexte spécifique du patient, recourant à une communication efficace et utilisant des processus de décision partagée.
  2. Les praticiens devraient dépister les patients afin d’identifier ceux qui ont un risque élevé d’avoir une pathologie grave / des drapeaux rouges.
  3. Les facteurs psychosociaux devraient être évalués.
  4. Les imageries radiologiques sont déconseillées à moins que :
  • une pathologie grave est suspectée
  • il y a une réponse insatisfaisante au traitement conservateur ou une progression non expliquée des signes et symptômes, ou
  • l’imagerie a des chances de changer le traitement
  1. L’évaluation devrait comprendre un examen clinique. L’examen clinique pourrait inclure les tests de dépistage neurologique, la mobilité et/ou la force musculaire.
  2. La progression du patient devrait être évaluée, en incluant l’utilisation de critères d’évaluation validés.
  3. Tous les patients devraient recevoir une éducation / des informations concernant leur problème et les options de traitement.
  4. Les patients devraient recevoir un traitement comprenant de l’activité physique et / ou des exercices.
  5. Si elle est utilisée, la thérapie manuelle devrait seulement être appliquée de manière conjointe à d’autres traitements.
  6. Sauf si cela est spécifiquement contre-indiqué (ex : une ou des situations de drapeaux rouges), offrez des soins non chirurgicaux basés sur les preuves avant la chirurgie.
  7. Faciliter la poursuite ou le retour au travail.

 

Toute chose n’étant pas présente sur cette liste (ou contraire à la liste) pourrait être qualifiée comme ne concordant pas aux recommandations, augmentant donc le risque des douleurs lombaires de devenir chroniques. Assurez-vous donc d’utiliser les recommandations ci-dessus pour guider votre pratique.

Nous espérons que ce blog vous aide à appréhender l’importance de recourir à des interventions basées sur les preuves. C’est l’une des choses les plus puissantes que vous pouvez faire en tant que kiné pour aider à éviter que des douleurs lombaires ne deviennent chroniques, et cela améliore vraiment les résultats de vos patients.

C’est l’une des raisons pour laquelle nous avons commencé Physio Network : pouvoir rester à jour facilement malgré l’abondance de la littérature publiée chaque mois.

Si vous avez besoin d’aide pour cela, n’hésitez pas à de jeter un coup d’œil à nos Revues de littérature.

📚 Restez à la pointe de la recherche en kiné !

📆 Chaque mois, notre équipe d'experts décompose les recherches cliniquement pertinentes sous forme de résumés de cinq minutes,  immédiatement applicables au cabinet.

🙏🏻 Essayez gratuitement notre revue pendant 7 jours !

preview image

N'hésitez pas à partager ce blog !

Un petit commentaire ?

Si vous avez une question, une suggestion ou un lien vers une recherche similaire, partagez-la ci-dessous !

Vous devez être connecté pour ajouter ou 'aimer' un commentaire.

Get updates when we post new blogs.

Subscribe to our newsletter now!

En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo