Circuits cortico-striataux dans le passage à la dorsalgie chronique : le rôle prédictif de l’apprentissage par la récompense

5 mins de lecture. Posté dans Lombaire
Un article de Dr Sandy Hilton info

Points clés

  • Le noyau accumbens (NAc) code la prédiction de l’erreur (la différence entre la récompense espérée et la récompense reçue).
  • Le cortex préfrontal ventromédial (vmPFC) code l’attendu et le résultat d’un comportement.
  • La réponse du NAc change quand la douleur chronique se développe, ainsi le taux de dopamine produit en réponse aux événements positifs diminue au cours du temps.

 

Contexte et objectifs

La douleur chronique est un problème important pour les personnes souffrant de douleur et pour le système de soins. Le poids de la souffrance, du temps et l’implication financière sont conséquents. Les auteurs de cet article ont exploré la transition de la douleur aiguë à la douleur chronique, pour identifier les marqueurs et processus impliqués.

La compréhension fondamentale de cette transition inclut le modèle conceptuel de conditionnement opérant proposé par Fordyce en 1977. Cela comprend non seulement l’apprentissage par l’expérience, mais aussi comment les attentes et les associations peuvent avoir une influence négative sur le mouvement, conduisant à des comportements inadaptés à long terme (1).

Plus récemment, Baliki a montré qu’une connectivité accrue entre le cortex préfrontal et le système limbique pendant un épisode de douleur prédisait la transition de la douleur aiguë à la douleur chronique (2). La connectivité du cortex préfrontal ventromédian (vmPFC) et du noyau accumbens (NAc) est impliquée dans la douleur, le traitement des récompenses et l’apprentissage des récompenses.

Cet article étudie la relation entre le NAc et le vmPFC dans la transition de la lombalgie aiguë à la lombalgie chronique.

La douleur chronique est un problème important pour les personnes souffrant de douleur et pour le système de soins.

 

Si nous cherchons à aider les gens à vivre des expériences sensorielles positives, ils sont plus susceptibles d’avoir un résultat positif.


Méthode

 Les participants ont été recrutés dans un service de consultations externes et inclus :

  • N = 50 avec des dorsalgies sub-aiguës de 7 à 12 semaines
  • N = 29 avec lombalgies chroniques de plus de 100 jours (sur 14 semaines)
  • N = 29 témoins sains sans douleur

L’étude impliquait que les participants suivent un programme de conditionnement opérant avec IRMf (Imagerie par Résonance Magnétique fonctionnelle), avec la possibilité de gagner de l’argent (1 euro) ou une diminution de la douleur (réduction du stimulus douloureux) selon la vitesse à laquelle ils appuyaient sur le bouton désigné. L’expérience comportait 3 phases : habituation, acquisition et extinction.

 

Résultats
Apprentissage par la récompense et passage à la douleur chronique

  • La récompense était une diminution du stimulus douloureux ou de l’argent.
  • Les récompenses étaient programmées pour 50 % des appuis sur le bouton. Ceci a permis l’évaluation d’un feedback positif (récompense) ou négatif (absence de récompense).
  • L’activité dans les structures corticales était associée aux conditions de récompenses par le biais de l’IRMf.
  • Il n’y a pas eu de corrélation prédictive entre les deux récompenses et le développement d’une chronicité.

Prédiction de chronicité à l’état de repos

      • Les auteurs ont trouvé une connectivité accrue entre le vmPFC et la NAc gauche, ce qui était un facteur prédictif de la persistance de la douleur après 6 mois.
      • Ils précisent que le codage est indépendant du stimulus.
      • Voir Figure 1 pour un résumé des résultats.

    image

Caractéristiques de l’apprentissage par la récompense dans les douleurs chroniques.

  • L’anticipation de la récompense, l’intensité du stimulus douloureux et le type de stimulus n’étaient pas prédictifs de la gravité ou de la chronicité des dorsalgies.

Caractéristiques de la douleur chronique à l’état de repos

  • Aucune différence n’a été trouvée entre les patients souffrant de dorsalgies chroniques et les témoins.


Limites

L’échantillon était petit pour chaque groupe et la conception de l’étude était centrée sur l’une des nombreuses voies corticales impliquées dans la chronicité de la douleur. Les auteurs suggèrent de réaliser une étude plus approfondie à répliquer avec un groupe plus important et avec une enquête sur les facteurs modérateurs.

 

 Implications cliniques

Si nous pouvons prédire qui est susceptible de tirer avantage d’une intervention particulière, pouvons-nous empêcher nos patients de passer d’une douleur aiguë à une douleur chronique ? Peut-on intervenir de manière à limiter la durée de la douleur ? Il s’agit d’une question importante et la capacité de prédire qui ne se remettra pas d’une lombalgie aiguë pourrait aider à gérer le coût des dorsalgies. Malheureusement, cette étude a montré que nous ne sommes pas encore en mesure de faire cette prédiction.

Ce que cette étude n’est pas : un article qui dit aux cliniciens de viser les structures corticales dans le traitement. Nous ne visons pas spécifiquement le NAc et ​​le vmPFC. À la place, nous sommes peut-être capables d’interférer sur la connectivité corticale, en appliquant un stimulus positif et des résultats positifs au fur et à mesure. Mais pourtant, combien de squats indolores et flexions du tronc faudrait-il qu’une personne soit capable de faire pour qu’elle pense enfin que ces mouvements ne vont pas lui faire mal ?

Que reste-t-il pour l’application clinique ? Il existe une relation entre la prédiction de la douleur et une expérience négative. Il existe également une relation entre la douleur et une expérience positive. Compte tenu de la connectivité corticale, si nous visons à aider les gens à avoir des expériences sensorielles positives, ils peuvent être plus susceptibles d’avoir un résultat positif, mais les expériences négatives ne seront probablement pas facilitantes. Faites ce qui est reproductible et agréable pour votre patient.

📚 Restez à la pointe de la recherche en kiné !

Chaque mois, notre équipe d'experts décompose les recherches cliniquement pertinentes sous forme de résumés de cinq minutes,  immédiatement applicables au cabinet.

Essayez gratuitement notre revue pendant 7 jours !

preview image

Références

N'hésitez pas à partager ce blog !

Un petit commentaire ?

Si vous avez une question, une suggestion ou un lien vers une recherche similaire, partagez-la ci-dessous !

Vous devez être connecté pour ajouter ou 'aimer' un commentaire.

Vous voulez savoir quand nous publions des nouveaux blogs ?

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant!

En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo