Tests cliniques dans la tendinopathie du tibial postérieur

6 mins de lecture. Posté dans Cheville/pied, Tendon
Un article de Physio Network info

Une étude récente visait à explorer la relation entre les résultats de l’échographie et les tests cliniques pour la tendinopathie du tibial postérieur.

Ce que vous vous apprêtez à lire est un court extrait de l’une des analyses de notre revue Physio Network. Des spécialistes y décortiquent et analysent pour vous la recherche la plus récente et la plus pertinente dans le but d’améliorer la pratique de la kinésithérapie.

Ce que vous allez lire ci-dessous est un extrait de notre analyse.

Vous aimez ce genre d’analyse ? – Pour en savoir plus, c’est par ICI

Revenons à l’étude !

TITRE DE L’ÉTUDE : Clinical tests of tibialis posterior tendinopathy: are they reliable, and how well are they reflected in structural changes on imaging? – Ross et al (2021)

Étude analysée par le Dr Melinda Smith dans le numéro de septembre 2021 de notre revue Physio Network

 

Points clés

  • Les tests cliniques pour la tendinopathie du tibial postérieur ont démontré une fiabilité modérée à importante, et des associations faibles à modérées avec les résultats de l’échographie.
  • Le single-leg heel raise était le test le plus lié aux résultats de l’échographie.
  • Les résultats de l’imagerie doivent être pris en considération en parallèle de la présentation clinique et non isolément.

 

Contexte et objectifs

La relation entre les résultats d’imagerie et les signes cliniques est un sujet controversé depuis un certain temps. L’échographie est couramment utilisée pour évaluer les modifications du tendon, mais son lien avec les tests cliniques courants n’a pas été exploré pour la tendinopathie du tibial postérieur (TTP).

Les objectifs de cette étude étaient de :

  1. déterminer la fiabilité des tests cliniques courants pour la TTP ; et
  2. étudier la relation entre les résultats de l’échographie et les tests cliniques pour la TTP chez les personnes souffrant d’une douleur médiale au pied/à la cheville.

 

Méthode

Cette étude de cohorte prospective a recruté 52 participants souffrant d’une douleur médiale au pied/à la cheville. Les tests d’examen clinique réalisés comprenaient :

  • La recherche d’une sensibilité à la palpation le long du trajet du tendon du tibial postérieur
  • Un gonflement palpable ou visible le long du trajet du tendon
  • Une douleur ou faiblesse à la contraction isométrique en inversion et en flexion plantaire de la cheville en position neutre
  • Une douleur pendant ou une incapacité à effectuer une élévation du talon sur une jambe
  • Une combinaison de la palpation ET de 1 des 2 tests de charge positifs (contraction isométrique ou élévation du talon sur une jambe)

L’examen échographique comportait une évaluation standardisée qui évaluait les changements de niveau de gris du tendon tibial postérieur (noté positif/négatif), et la mesure du diamètre du tendon et des zones hypoéchogènes.

 

Résultats

La fiabilité inter-évaluateurs était la plus élevée pour l’élévation du talon sur une jambe. Les autres tests cliniques ont démontré une concordance moyenne entre les évaluateurs.

22 participants (42 %) présentaient des changements de niveaux de gris du tendon tibial postérieur à l’échographie. Des associations modérées ont été identifiées entre les résultats de l’échographie et deux des tests cliniques : l’élévation du talon sur une jambe  et le test combiné de palpation et de charge. Voir le tableau 1 qui résume ces résultats.

Limites

Il aurait été idéal d’examiner la relation entre les résultats de l’échographie et des combinaisons de tests cliniques (comme cela aurait été effectué en clinique), mais la taille de l’échantillon de l’étude n’a pas permis d’explorer cela.

 

Implications cliniques

La fiabilité est un élément important pour qu’un test puisse donner des informations utiles dans un cadre clinique. Les tests cliniques pour la TTP qui ont été évalués dans cette étude ont démontré des niveaux modérés à importants de fiabilité inter-évaluateurs.

Le single-leg heel raise test et la combinaison de la palpation avec un test de charge étaient modérément associés à des changements au niveau de gris sur l’imagerie, mais avec une faible précision (comme indiqué par le large intervalle de confiance de l’odds ratio). Cela suggère que les changements à l’échographie ne peuvent pas être utilisés comme substitut pour les tests cliniques pour la TPP.

Cette étude rejoint la littérature existante qui suggère que les résultats d’imagerie doivent être pris en considération en parallèle avec la présentation clinique et non isolément (3). L’imagerie peut fournir des informations sur la présence et l’étendue des modifications structurelles du tendon, mais cela doit être interprété dans le contexte de certaines caractéristiques présentes telles que la localisation de la douleur et les facteurs aggravants.

image

Voici à quoi ressemble cette analyse dans notre numéro de septembre.

 

Vous voulez gagner du temps et éviter d’avoir à rechercher les études pertinentes parmi la tonne disponible ?

Laissez-nous faire le gros du travail !

Chaque mois, nous résumons 12 des études les plus récentes et cliniquement pertinentes en kinésithérapie, afin qu’elles soient pertinentes pour votre pratique.

Pour en savoir plus sur notre revue, c’est par ICI

Voici les 11 autres études que nous avons examinées dans notre numéro de septembre qui vient de paraitre :

  • Tests cliniques dans la tendinopathie du tibial postérieur
  • Plus de renfo dans le traitement d’un conflit sous-acromial ?
  • Suivi des symptômes et de la force chez le footballeur
  • Comment les attentes façonnent-elles la douleur ?
  • Étirement fascial ou musculaire ?
  • Ajout de renfo dans la PEC de l’arthrose du genou, quelles différences ?
  • Stabilisation profonde et scoliose
  • Cadence de course et atteinte osseuse
  • Prévention et réduction des blessures dans le football
  • Déterminants sociaux de la santé et kinésithérapie
  • Taux de développement de la force et mobilité chez la personne âgée
  • Le nordique peut-il prédire les blessures des ischios ?

📚 Restez à la pointe de la recherche en kiné !

📆 Chaque mois, notre équipe d'experts décompose les recherches cliniquement pertinentes sous forme de résumés de cinq minutes,  immédiatement applicables au cabinet.

🙏🏻 Essayez gratuitement notre revue pendant 7 jours !

preview image

N'hésitez pas à partager ce blog !

Un petit commentaire ?

Si vous avez une question, une suggestion ou un lien vers une recherche similaire, partagez-la ci-dessous !

Vous devez être connecté pour ajouter ou 'aimer' un commentaire.

Vous voulez savoir quand nous publions des nouveaux blogs ?

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant!

En collaboration avec l'Agence EBP
Agence EBP Logo